Montée en prénationale !

62148000_2773645009316657_920044319073632256_n.jpg

Après une victoire face à Dacov sous une chaleur étouffante et devant un public en fusion, l’équipe fanion du Val d’Aubois remonte en prénationale, quatre ans après avoir connu l’élite de la région Centre. 

Ils l’ont fait ! Réussi ce qui peut s’apparenter à un exploit pour un club comme le nôtre.

Afin de valider la troisième place et donc la montée en prénationale, les Seniors M1 devaient à tout prix valider au moins un match nul face à l’entente Dreux – Vernouillet ce dimanche à Sancoins. Si les joueurs de l’Eure-et-Loir avaient vu leurs chances de maintien se briser en éclats dès le samedi soir suite aux victoires de leurs concurrents directs, ils n’étaient pas pour autant venu faire de la figuration. Respectant magnifiquement les valeurs du sport en proposant un combat mental et physique de choix aux Val d’Aubistes.

Pour preuve, jamais une équipe n’a devancé l’autre de plus de trois buts d’écart durant la totalité de la rencontre.

La pression à son comble 

De nombreuses fautes de main, des mauvais choix, un manque de lucidité et une chaleur étouffante qui n’arrangeait rien. Voilà le calvaire qu’ont fait vivre les joueurs aux supporters, venus en nombre.

Dacov aurait bien pu gâcher la fête mais ce n’était sans compter sur la détermination toujours sans faille des locaux, survoltés dans leur désir de rejoindre l’élite régionale.

Mis en difficulté par les coups de canon successifs de Keita et Domanchin, les solutions défensives tardaient à faire effet. Malgré une prestation majuscule de Baptiste et Seb sur les tirs à 6 mètres notamment, les artilleurs adverses continuaient de planer sur la rencontre.

Cependant, grâce à un jeu incisif, les locaux provoquaient de nombreuses exclusions temporaires et s’octroyaient naturellement, plus de facilité à trouver les solutions face au but. Virgile, Matthieu et Corentin tenaient successivement l’avance à deux buts, avant que Rodolphe ne marque le 34ème but, libérateur.

Une dernière roucoulette ratée de Virgile (une fois n’est pas coutume) qui terminera d’ailleurs meilleur buteur du championnat à l’issu du match (160 réalisations) n’aura à l’image du match entier, pas permis à l’audience de souffler ne serait-ce qu’une seule seconde.

Eclipsé très rapidement, ce tir raté aura laissé place à de nombreuses liesses de joie une fois que la défense ait avorté l’ultime tentative adverse.

Le Val d’Aubois est en prénationale. Brive en Top 14. Reste à savoir qui s’en satisfera !

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :